Campagne contre la stigmatisation de l'avortement

En 2015, la Belgique fêtera les 25 ans de la loi dépénalisant partiellement l'avortement.

À l'occasion de cet anniversaire, les associations GACEHPA (Groupe d'Action des Centres Extra Hospitaliers Pratiquant des Avortements), LUNA (Union néerlandophone des centres d'avortement), et IPPF Europe (International Planned Parenthood Federation) organisent une campagne de sensibilisation portant sur la stigmatisation persistante de l'avortement ainsi qu'un colloque international sur le même thème.

La campagne s'articulera en deux temps :

  • Une première partie en 2014 avec un appel à des femmes ayant avortées et qui acceptent d'être photographiées pour notre campagne
  • Une deuxième partie en 2015 avec la diffusion de la campagne suivie du colloque.

La stigmatisation de l'avortement peut se définir par les caractéristiques négatives qui sont attribuées à tout ce qui touche de près ou de loin à l'interruption volontaire de grossesse. Que ce soir dans la pratique quotidienne de cet acte médical, envers les femmes qui ont eu recours à un avortement mais également envers les personnes qui travaillent dans des services d'avortement (médecins, accueillantes etc).

Le GACEHPA, LUNA et l'IPPF souhaitent non seulement attirer l'attention sur le 25e anniversaire de la loi sur l'avortement, mais également chercher à contrer la stigmatisation de l'avortement d'une manière positive. Comment ? Via une action qui débutera le samedi 28 septembre 2014. Nous faisons appel aux femmes belges ayant avorté et qui souhaiteraient se faire photographier dans le cadre de notre campagne.

Cette campagne reprend en partie l'action « No More Names », mise en place en 2012 par l'organisation anglaise BPAS (British Pregancy Advisory Service). Le principe est simple : plusieurs portraits de femmes combinés avec le slogan « Comment appelez-vous une femme qui a eu un avortement? Mère. Fille. Sœur. Ami. Avortement : plus de noms ». (Pour plus d'infos sur la campagne de BPAS : www.bpas.org/nomorenames).

Pour la variante belge, nous avons décidé de reprendre l'idée de base de la campagne BPAS. Ce ne sont pas des modèles professionnels qui seront photographiées, mais bien des femmes qui en ont vraiment eu un avortement.

Cet appel à participantes se déroulera du mois de septembre au mois de novembre. Tous les portraits obtenus seront ensuite fusionnés et combinés dans une affiche avec le slogan suivant « 25 ans de la loi d'avortement en Belgique - Pour votre soeur, votre amie, votre fille, vos collègues, votre mère ». Cette affiche sera utilisée pour toutes les activités autour du colloque organisé en 2015.

Il est à noter que nous ne demanderons pas d'informations complémentaires aux femmes souhaitant participer à l'action. Les portraits seront utilisés publiquement lors de la campagne de sensibilisation et pour notre colloque. En outre, chaque participante recevra un tirage original de son portrait. Nous sommes convaincus que la franchise et la spontanéité de ces femmes aidera à réduire toujours un peu plus les tabous qui collent encore autour de l'avortement.